Chargement en cours...


Lire la suite sur le site Internet de la CSST...


Mesures d’aide financière

Le gouvernement du Canada
offre des incitatifs financiers aux apprentis et aux compagnons.

Lire +

CONVENTIONS COLLECTIVES
Local 135 | Consulter les Conventions Collectives...
La Convention Collective complète et améliore les dispositions du Code du Travail...

La Convention Collective met en place des avantages non prévus par le Code du Travail, consultez les...

Lire +

FORMATION
Local 135 | Prenez notes des formations offertes...
Programme d’études :

Le programme d’étude professionnelle en montage et installation de produits verriers a une durée de...

Lire +

Liste d’envoi nouvelles
Local 135 | Inscription à la liste d'envoi.
Inscrivez-vous gratuitement!

SANTÉ — SÉCURITÉ

AVIS IMPORTANT

Crédits d’heures
MÉDIC Construction

Si vous êtes atteint d’une invalidité ou si vous êtes en congé de maternité ou retrait préventif, vous pourriez avoir droit à des crédits d’heures, de 30 heures par semaine, qui vous permettront de demeurer assuré. Les demandes de crédits d’heures doivent être effectuées dès que possible et au plus tard un an après la date de l’événement y donnant droit.

Les crédits d’heures sont automatiquement inscrits à votre dossier lorsque vous recevez des prestations d’assurance salaire. Dans tous les autre cas, vous devez en faire la demande.

Communiquez avec la CCQ pour obtenir le formulaire requis.

Procédure à suivre lors d’un accident de travail.

Dès que vous subissez un accident, même mineur et n’engendrant aucune perte de temps de travail, informez immédiatement votre supérieur et faites-le noter dans le registre des accidents de travail que votre employeur est obligé de tenir sur le chantier. Il est important de consigner tous les accidents, ne serait-ce qu’en cas de complications futures, vous aurez alors la preuve que cet accident est réellement survenu.

Il est préférable de consulter votre médecin le jour de l’accident, cela sera votre meilleure preuve concernant votre accident.

Exigez de votre médecin qu’il vous remette un rapport médical avec le diagnostic écrit, dont vous donnerez une copie à votre employeur, comme ça, si l’employeur ne tient pas de registre vous aurez votre preuve.

Assurez-vous que la description écrite de votre accident soit conforme aux faits. Dans le cas contraire, vous pourriez rencontrer des difficultés lors de votre réclamation.

“Registre d’accidents, d’incidents et
de premiers secours”

N’acceptez jamais de proposition visant à utiliser une assurance salaire : dans un cas d’accident de travail,“la loi vous protège”.

La (CSST) est une forme d’assurance collective à laquelle vous avez droit. Les assurances salaire ne vous accordent en général qu’un maigre 50% de votre salaire alors que le programme de la (CSST) vous offre 90% de ce dernier.

De plus, avec le programme de la (CSST) vous n’avez aucune franchise à payer pour vos médicaments et les soins de santé professionnelle seront couverts. Prenez note que votre protection d’assurance salaire à des limites et que dans une éventualité où vous ne pourriez retourner au travail (comme dans un cas d’invalidité par exemple), votre assurance prendra fin et vous n’aurez plus aucun recours.

Le jour de votre accident :
Si vous devez vous absenter du travail suite à cet accident, votre employeur doit vous payer votre journée normale de travail. De plus, l’employeur doit défrayer ou vous rembourser les frais de transport pour vous rendre chez le médecin ou au centre hospitalier de votre choix ou à votre résidence, selon l’état dans lequel vous vous trouvez.
Les 14 premiers jours :
Pour les 14 premiers jours (du calendrier) suivants votre accident, votre employeur doit vous verser 90% de votre salaire net pour les journées ou vous auriez dû normalement travailler si vous n’aviez pas eu cet accident. Pour avoir droit à ces journées vous devez fournir à votre employeur le “formulaire d’attestation médicale” rempli par votre médecin.

Pour pouvoir réclamer des frais de médicaments, transports ou autre, vous devez remplir le formulaire “Réclamation du travailleur” le plus rapidement possible et l’expédier à la CSST. N’acceptez jamais que l’employeur la remplisse à votre place afin d’éviter tout préjudice.

Droit d’appel :
Vous avez droit d’appel sur toutes décisions rendu par la CSST. Cet appel doit être fait dans un délai de 30 jours. Vous pouvez en tout temps demander l’aide d’un représentant pour formuler cet appel.
Important :
Dans le but de faire respecter vos droits, et si nécessaire, de faire réviser une décision qui serait injuste à votre égard, il est très important que vous conserviez toutes correspondances ou documentations relatives à votre dossier. Gardez par écrit les dates, les noms et les faits relatifs à votre accident ou maladie professionnelle.
Autres ressources :

Mettons fin au carnage. Appliquons la loi.
Clinique CMI

© 2017. Local 135© 2017. Local 135. Tous droits réservés.